Singapour
Une DS dans la cité-état. Et la seule, selon son propriétaire... Mais il dit
également qu'il y en avait d'autres dans le passé. Que sont-elles donc devenues ?
Autos
Monsieur S., de Singapour, n'a pas perdu de temps quand il a vu la
petite annonce pour une DS dans le "Straits Times", en juin 1999. Il
savait que c'était le moment ou jamais. Il l'acheta.
L'histoire et d'autres
photos
ici
Tous droits réservés DSinAsia 2006-2016, sauf mention contraire
Dans l'album de Maarten, un amateur et propriétaire de DS
néerlandais, cette DS photographiée en 1993 à Singapour, où
résident toujours ses parents. L'auto est-elle encore de ce monde ?
Deux autres photos
ici
Page créée le 22/07/2007, révisée le 23/02/2014
Documents
L'histoire de Citroën à Singapour est intimement liée à celle de la
famille Chan, et particulièrement à celle de Lye Choon, le célèbre pilote
automobile. Avec son frere Lye Huat, il hérita de la concession de leur
père en 1950, et ils se virent surnommés les "Frères Citroën" quand ils
commencèrent à gagner des courses en Traction.
La saga est
ici
L'ex-négociant en voitures d'occasion Henry Ang reprit la
représentation Citroën à Singapour en 1968. Les ventes ont atteint
des records au début des années 70, avec la DS et la GS, mais il dut
finalement jeter l'éponge, en 1979.
Son histoire, les publicités et
documents d'époque, sont
ici
Sur les traces de Lye Choon, plusieurs conducteurs entrèrent leur DS
dans des courses locales, surtout des "courses d'économie",
jusqu'aux environs de 1960. Terry Pearce, faisant équipe avec Eric
Bloomfield, était l'un d'entre eux, à bord de son ID19.
Pour en savoir
plus, voir
ici
Courses et rallyes
On m'a rapporté qu'une DS californienne bien amortie avait trouvé le
chemin de Singapour en 2013. Son nouveau propriétaire, qui avoue
un faible pour la Citroën SM à moteur Maserati, a bien voulu me
laisser voir sa collection. J'étais loin de pouvoir imaginer ce que
j'allais y trouver...
Voyez par vous-même  
ici