Bali est réputée pour sa culture unique, ses
danses, ses temples hindous et ses plages
de sable blanc. Maintenant elle pourrait
devenir célèbre pour sa collection Citroën !
Peter van den Hoek Ostende, ressortissant
hollandais, ci-dessus avec son
"super-assistant" Gung, a bourlingué et
travaillé dans de nombreux pays avant de
se fixer en 1979 à Bali, où il tient une
maison d'hôtes. Au fil des années sa
passion pour les voitures anciennes l'a fait
trouver, ramener chez lui et restaurer des
dizaines d'autos. Aujourd'hui, sa collection
comprend pas moins de onze Citroëns,
quasiment toute la gamme entre la 2CV et
la SM, et toutes trouvées localement !

Peter est un fan de la marque depuis
toujours. Il lui a fallu des années pour
localiser son premier "snoek" balinais
("brochet" en néerlandais, c'est le surnom
de la DS en Hollande), mais évidemment
son propriétaire ne voulait pas s'en séparer,
trouvant bizarre qu'un étranger veuille cette
voiture et pas une Mercedes flambant neuve.
Mais finalement, en 1995, Peter réussit à
ramener à la maison cette première DS
balinaise, une DS21 blanche de 1972.
Peter put restaurer l'auto grâce à des
pièces envoyées des Pays-Bas, et avec
l'aide précieuse de Pak Putu, sans aucun
doute le dernier mécanicien de l'île
connaissant encore Citroën. En parallèle,
Peter continuait à rendre visite à des
garages et revendeurs de vieilles voitures
dans les alentours de Jakarta, la capitale.
L'un de ces endroits, appelé Inti Motors,
était dirigé par un certain Tony, redoutable
négociateur. C'est là que Peter trouva sa
deuxième DS, une DS23 gris argenté de
1973, air conditionné d'origine. Il lui fallut
beaucoup de temps et de patience pour
finir par l'obtenir, et un peu plus tard, Tony
parvient même à retrouver et à lui vendre
les papiers d'origine de sa première DS,
le "snoek balinais" ! Cette DS23 grise fut
elle aussi restaurée avec l'aide de Pak
Putu, et c'est maintenant celle que Peter
utilise régulièrement. A peu près à la même
époque, en 1997, Peter ramena de chez
Tony deux autres DS: une autre DS23 de
1973, marron, et un break sur base ID21
de 1972, pas encore restaurées.
Ci-dessus: toutes les photos du haut montrent la
"deuxième" DS de Peter, la DS23 gris argenté de 1973,
qu'il utilise régulièrement le week-end pour se balader
le long de la côte, sur les routes de montagne, entre les
rizières en terrasses, ou dans les les bourgs d'Ubud et
de Denpasar, principale ville de l'île.

A gauche : la "deuxième" DS lorsque Peter l'a trouvée
dans le garage de Tony, en 1996.

Ci-dessous : la "première" DS, la DS21 blanche de
1972, avant et après restauration.
http://www.balianders.com
Ci-dessus, et à droite : la troisième DS de Peter, une
autre DS23 de 1973, toujours en restauration.
Ci-dessus: la quatrième DS, un break sur base ID21 de
1972. La restauration n'a pas encore commencé.

A gauche: grâce à un patient travail de ce qu'on pourrait
appeler de l'archéologie automobile, Peter a réussi à
retracer l'histoire de ses voitures. Elles ont toutes été
importées très tôt, et n'ont appartenu qu'à des amateurs
indonésiens avant Peter.
Les autres Citroën de Peter (dans le sens des aiguilles d'une montre) : une GSA ; l'une de ses deux 2CV, à côté de
la "première" DS ; deux FAF, une production typiquement indonésienne sur base Méhari, en attente de restauration ;
l'une de ses deux Méhari, celle-ci étant utilisée quotidiennement.
Le meilleur pour la fin: une SM ! Celle-ci aurait appartenu
à l'ambassade d'Espagne à Jakarta. Il n'y en aurait que
deux dans tout le pays.
C'est de toute façon un grand moment
d'aller à Bali ; c'est encore mieux si vous
restez chez Peter ;
lien vers le site de sa
maison d'hôtes (néerlandais et anglais) :
Indonésie
Tous droits réservés DSinAsia 2006-2018, sauf mention contraire
Du nouveau ! (Juin 2011) Une surprise
m'attendait en rendant visite à Peter en
avril 2011 : la seconde SM indonésienne,
dans son garage ! Il a accepté la demande
de son propriétaire d'une remise à niveau
mécanique.  Les autres Citroën se portaient
bien : la DS23 argentée était sur le point de
recevoir une nouvelle peinture, et la Méhari
était toujours utilisée quotidiennement (cf
les 3 photos de droite).
Page créée le 13/04/2008, révisée le 18/06/2011