Inde
Ravi, à New Delhi, garde un souvenir ému des nombreuses DS qu'il a eues ou entretenues,
grâce à la passion de son père pour cette voiture. Il nous ouvre son album de photos.
http://www.theage.com.au/news/india/one-for-the-road/2006/01/24/1138066795616.html
Feu le père de Ravi Gopalakrishnan a
ouvert son garage en 1947 dans le quartier
de Sujan Singh Park, près du marché Khan
à New Delhi, et s'est occupé de voitures
importées, c'est-à-dire des anglaises
comme les Austin ou les Morris, des
américaines, mais aussi plusieurs Traction
Avant.

Il devint rapidement fan de Citroën, et de la
DS en particulier quand elle apparut sur les
routes indiennes dans les années 60,
introduites par des étrangers qui travaillaient
en ambassade, ou qui faisaient un raid
automobile jusqu'en Inde.
En haut à gauche: Le
père de Ravi avec leur
chère DS21 Pallas de
1965, à l'origine la
voiture personnelle de
l'ambassadeur algérien
en Inde, à côté d'une
autre DS.
A gauche : Ravi enfant
avec son grand-père.
A droite: Ravi un peu
plus tard, posant
devant une Austin 7;
deux 2CV break
peuvent également être
aperçues.
Mais la vie continue, même sans DS, n'est-ce pas. Ravi possède toujours une Traction
Avant de 1947, gagnante du prix de "Meilleur Véhicule Continental (=européen)" lors d'un
concours en 2005, à l'occasion d'un rallye New Delhi-Shimla.
Il a aussi été à l'honneur dans un article très intéressant paru dans un journal australien,
sur le lien suivant (anglais) :
Ravi se souvient très bien avoir été souvent
emmené à l'école en DS, possédée ou
entretenue par son père, qui obtint vite la
réputation d'être le seul capable de réparer
une voiture si "spéciale". Les
représentations étrangères (France, mais
aussi Algérie, Maroc...) l'appelaient quand
elles avaient des problèmes, et en échange
l'aidaient à se faire envoyer des pièces
d'origine de France. Ravi a hérité tout
naturellement de cette réputation, en fait il
dit avoir cette voiture "dans ses gènes"...  
Aussi récemment qu'à la fin des années 90,
une DS hollandaise participant à un rallye
Paris-Pékin se trouva en difficulté. Le bruit
courut, on appela Ravi, et la voiture reprit
la route...
Ravi et son père ont possédé en leur nom propre pas moins de six DS :
1- ID19 de 1959, de l'ambassade de France. Carrosserie blanche, intérieur rouge. Il possède encore les papiers
d'immatriculation d'origine ! Sans aucun doute une des toutes premières DS indiennes.
2- ID19 conduite à droite de 1960 ou 61. Egalement de l'ambassade de France. Carrosserie vert clair.
3- DS break ("Safari"), conduite à gauche, modèle export US. D'un journaliste américain. Carrrosserie blanche,
intérieur bleu.
4- DS21 de 1969 ou 70, conduite à droite, grise. Un gris foncé que Ravi appelle "gris français".
5- DS21, même période, carrosserie blanche, intérieur marron.
6- DS21 Pallas de 1965, de l'ambassade d'Algérie. Carrosserie noire, toit argent.

Malheureusement il ne reste que deux photos de toutes ces DS, montrant toutes deux cette voiture noire de
1965 (voir plus haut). L'autre DS montrée ci-dessous a été apportée chez Ravi pour réparations, et est
présentée séparément
Cette DS21 de 1965 adorée a été la dernière dont Ravi s'est séparé, en 1989, et il le
regrette profondément : "une grosse gaffe", dit-il. Ayant toujours son stock de pièces
d'origine, il a été parfois contacté depuis par des amateurs en Inde mais pense qu'il ne
doit rester que très peu de DS roulantes aujourd'hui. Mais vous pouvez être certain que
s'il en trouve une, il ne perdra pas de temps à la restaurer et à la conduire, pour lui-même
bien sûr, mais aussi... en mémoire de son père.
Page créée le 08/01/2007, révisée le 03/03/2007
ici
Tous droits réservés DSinAsia 2006-2016, sauf mention contraire