Cambodge
L'équipage Laquemant-
Laquemant et sa DS19,
vainqueur du 3ème rallye du
Cambodge, devant le
garage "SKMA"
appartenant à l'agent
Citroën à Phnom Penh, en
1960. Sympathique et
intrigante photo... (extraite
de "Les Citroën du monde",
éd. E.T.A.I). Mais que
sait-on de ce garage
"SKMA" ?
Le résident local et amateur
de voitures Tom Windelinkx
a bien voulu envoyer ces
intéressantes photos
d'anciens magasins de la
rue Preah Vihear (rue 82) à
Phnom Penh, prises en
2007, montrant encore des
traces rétro de la marque
"Citroën". Comparez avec
la photo du haut ; c'est sans
l'ombre d'un doute le même
endroit. Tom est retourné
vérifier récemment ; mais
deux des trois signes sont
maintenant recouverts de
peinture.
SKMA est l'acronyme de "Société Khmère
de Montage Automobile", une entreprise
lancée par l'agent de Citroën au Cambodge,
Georges Desrues, afin de monter sur place
la 2CV en version fourgonnette. Les
opérations ont démarré en 1958, semble-t-il
à Sihanoukville, la ville portuaire du sud du
pays, mais sans grand succès
apparemment, malgré la vente de cinquante
exemplaires à la Chine en 1959, puisque
cette activité fut arrêtée en 1962.
Ces photos montrent différentes déclinaisons
de la 2CV assemblée au Cambodge, y
compris un pick-up couvert de toile. Elles se
retrouvent sur différentes pages web,
par
exemple celle-ci, dans Citroënet (anglais) :
Il reste très peu d'informations sur les
activités de Citroën au Cambodge à cette
période. Tom explique que sous le régime
des Khmers Rouges quasiment toutes les
autos furent détruites, et on trouve très peu
d'anciennes dans le pays aujourd’hui.
Selon les souvenirs des employés de
Citroën qui ont travaillé dans cette région
du monde, ce pays pouvait sans doute
convenir pour des ventes de véhicules de
type "tout-terrain" comme les 2CV, mais
certainement beaucoup moins pour des DS.
Ces deux derniers documents montrent le
jeune vendeur Jacques Paris au Cambodge
vers 1956 ou 1957, avant qu'il ne soit
envoyé par Georges Desrues à Bangkok
(voir       ). La photo ci-dessus est
particulièrement intéressante. On dirait une
exposition ou une sorte de foire
commerciale; dans le décor à côté, la borne
indique Bokor, une station climatique à
proximité de Sihanoukville ; sur la table
devant lui, un catalogue ou un poster de la
toute nouvelle DS19 (docs. Thitisak Hannoi).
http://www.citroenet.org.uk/foreign/cambodia
/cambodia.html
ici
Tous droits réservés DSinAsia 2006-2016, sauf mention contraire
Du nouveau ! (Mars 2014)
Deux nouvelles photos de
la production de la 2CV
par la SKMA: l'inauguration
de l'atelier de montage par le
Prince Norodom Sihanouk, et
la première expedition d'autos
"pour l'exportation", peut-être
vers la Chine ("Le Cambodge
en images", 1960).
Ci-dessous, la reine Sisowath
Kossamak, la mère de
Sihanouk, essayant la
nouvelle "Citronette",
début 1960.
Page créée le 18/06/2011, révisée le 05/07/2015
Du nouveau ! (Juillet 2015) Quelques mots sur l'histoire
de Citroën au Cambodge avant la SKMA.

En 1925, Emile Bainier, qui avait commencé l'importation
de Citroën à Saïgon dès 1919 (voir      ), fit venir deux
taxis Citroën à trois places à Phnom Penh, "à l'essai".
Une publicité de sa société, les "Etablissements Bainier
d'Indochine", en 1929, montre une filiale à Phnom Penh;
un autre document, datant de 1933, donne la rue Galliéni
(la rue 136 aujourd'hui) pour adresse.
Mais Bainier perdit les droits de représentation pour
Citroën en 1933; l'un de ses directeurs, Georges
Desrues, décida de tenter sa chance au Cambodge.
En 1937 il est mentionné comme propriétaire d'un
"garage Citroën" au 2, rue Philastre à Phnom Penh.
La 15CV est introduite en 1939, à l'occasion d'une
cérémonie célébrant la 1,000ème auto vendue dans le
pays, signe incontestable d'un relatif succès. En 1952,
les "Etablissements Georges Desrues" étaient l'un des
agents exclusifs de Citroën en Indochine, au "2 à 6 rue
Philastre"; Desrues lança par la suite la SKMA,
probablement à l'occasion du projet de montage
de 2CV.
Ci-dessus: les "Etablissements Bainier
d'Indochine" ont commencé à se
developer hors de Saïgon, avec des
filiales à Hanoi et à Phnom Penh
("Extrême-Asie", octobre 1929). A
gauche: une photo non datée montrant
une Traction dans une rue de Phnom
Penh. Ci-dessous: le prince Sisowath
Sirik Matak avec une Traction.
A gauche: une lettre
adressée en 1948
du "garage Citroën"
(qui représentait
alors aussi la
marque Chevrolet)
à Madame Desrues
à Paris. Je n'ai
malheureusement
pas (encore) pu
retrouver les
descendants de M.
et Mme. Desrues.
ici
Le réseau
Citroën en Indochine
française (donc avant
1954). Les
"Etablissements
Georges Desrues"
étaient une
agence; alors
que la SAEO à
Saïgon avait le
rang de
succursale, la
seule de Citroën
dans la région
(doc. J.-C. Toudy).